Julian Snelling

Peintre et sculpteur Franco londonien, fondateur de la société ROSEBUDS, Julian Snelling a fait de l’érotisme un art. Ses créations sont présentes au musée de l’érotisme à Paris et sont collectionnées par les amateurs d’art érotique.

Julian Snelling, c’est une vision du sexe et de la jouissance. Ses plugs servent de porte-clefs, exhibent des vulves, mains et visages tribaux ; ornés de fourrure ou crin de cheval, il sera alors appelé HorseBud. Cheval, zèbre, tigre…
Le porteur de Horsebud a alors l'impression d'avoir une queue qui lui sort de l'anus
Avec Rosebuds® , entrez dans le monde d'un créateur aussi subversif que perfectionniste.

Sur la conception de l’art

La création (sculpture) est une façon de faire l'amour, très liée au corps, et je lime, je ponce, je coule...

Sur le choix des bijoux d’anus

Les gravures érotiques tardives de Picasso m'ont fait comprendre à quel point l'anus, surtout chez la femme, dessiné en étoile au centre de la magnifique forme des fesses, peut être beau. Le bijou y est un baiser.

Sur le lien avec les communautés BDSM, gay et fétichiste

Chez les BDSM et les fétichistes j'admire la façon d'être bien avec son corps, qu'il soit canon ou en chair, en tirer plaisir et en donner. J'aime comme ce qui est souvent caché devient le centre d'attention. Les costumes sont souvent beaux. Je décore beaucoup de bites, gays et tristes. Nous avons tous un anus.

Les propos de Julian Snelling sont issus d’un entretien datant de février 2006, publiés sur http://fluctuat.premiere.fr/Societe/News/Julian-Snelling-aux-trefonds-de-l-amour-3182282